Salsastrophe

DCIM101GOPRO

C’est le moment du voyage où l’on commence à en avoir un peu marre et où l’on a hâte de rentrer.

Avant hier nous nous sommes rendus compte que nous avions oublié un téléphone à la casa de Trinidad donc hier nous avons fait 5h de route pour le récupérer. Nous avons aussi perdu une bonne heure à courir partout pour trouver un banque ouverte et acceptant de nous donner de l’argent. Ce ne sont pas de gros tracas mais quand il y en a un à deux par jour c’est beaucoup de temps et d’énergie foutus en l’air.

C’est aussi le moment où l’on sature un peu de la bouffe locale qui n’est franchement pas top. On ne leur en veut pas parce qu’avec le fonctionnement actuel de l’île, il n’y a que très peu de produits importés et les produits locaux sont limités. Rien n’a de gout sinon celui du sel et il n’y a pas de plan B. (pas de Macdo, pas de 7eleven, pas de distributeur à bonbecs)

Aujourd’hui nous sommes arrivés à Varaderos. C’est l’endroit que l’on avait choisi pour passer deux jours au bord de la plage sauf qu’une fois de plus, la chance n’est pas de notre côté et nous nous retrouvons dans une casa glauque. Nous ne nous sommes pas laissés abattre et sommes allés visiter un peu la ville.

Enfin, nous avons pris un cours particulier de salsa. Nous avons bien rigolé mais nos profs pas du tout. Ils étaient très sévères !

Ca s'est passé ici

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *