Comme un goût de bouquet final

Aujourd’hui nous étions le 4 juillet, le jour de l’indépendance aux Etats-Unis et aussi notre dernier vrai jour en Alaska car demain nous rentrons à la maison.

Nous sommes allés ce matin chez des amis de Marilyn et Doug pour récupérer des canoës et sommes allés faire un petit tour sur un réservoir pas loin.

S’en est suivi un stop au McDo du coin pour que je puisse m’enfiler un Double quater pounder with cheese au bord de ce lac/aéroport où les hydravions peuvent décoller et amerrir. L’un d’entre-eux nous a d’ailleurs fait une sorte de « coucou » en faisant bouger ses ailes en plein décollage, c’était assez impressionnant.

Le gros de la journée fut le défilé de la petite ville d’Homer où nous sommes depuis une semaine. Doug, notre hôte, est pompier volontaire, il répond quand il peut aux appels de la caserne et fait partie des privilégiés qui peuvent/savent conduire l’un de ces énormes camions.

Là où nous sommes très chanceux c’est qu’en échange d’un coup de main pour offrir des glaces aux petits américains, nous avons eu le droit de participer au défilé dans le camion et saluer la foule comme si nous étions nous-même des pompiers (assez étrange comme sensation mais on se prend vite au jeu). Nous avions même la main sur le pin-pon du camion pour faire plaisir à tous ces enfants qui voulaient devenir des pompiers comme nous…

Nous avons pris les commandes de la cuisine ce soir pour une dernière salade à la française et demain matin nous repartons pour Anchorage, puis Fairbanks, puis Frankfort puis Lyon part-dieu, puis le métro, puis chez nous.

Merci pour tous vos messages pendant ce voyage, ça nous a fait très plaisir, comme d’habitude !

Ca s'est passé ici

Un commentaire

  • Aurelie  

    Quel finish!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *